Informations générales sur la base de données NoisedB

Les données sont présentées à des fins d’information uniquement.
Certaines combinaisons de masses certifiées au décollage et à l’atterrissage ne figurent pas dans cette base. La détermination des niveaux de bruit par l’interpolation de masses n’est pas une procédure approuvée par l’OACI.

La Finalité :

        Le projet NoisedB a été réalisé sous l’égide de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (OACI). Il a été développé pour répondre à un besoin exprimé par les organisations internationales de l’aviation civile [1][2] de créer une base de données de niveaux de bruit de certification qui soit exhaustive, facilement accessible, précise et garantie par les autorités de certification. L’objectif de cette base est d’obtenir pour chaque type d’appareil commercialisé les niveaux de bruit certifiés correspondants. NoisedB est une source d’ informations générales dédiée au grand public.

[1]: Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI)

[2]: Comité Européen de l’Aviation Civile (CEAC)

Le Contenu :

La base de données regroupe principalement les niveaux de bruit des appareils certifiés selon la réglementation de l’OACI, Annexe 16, Chapitre 3 et Chapitre 4 ( et selon la FAR Part 36, Stage 3 et Stage 4). Les particularités nationales (niveaux de bruit différents appliqués dans un pays) sont aussi indiquées. De plus, par avion, est mentionné un ensemble de caractéristiques concernant le fuselage, les moteurs et la réglementation acoustique permettant d’identifier précisément un avion et ses niveaux de bruit certifiés correspondants. Les données sont accessibles soit sous forme de fiche individuelle par avion ou soit sous forme de tableau regroupant plusieurs appareils.

NOTE : Cette base de données fournit des renseignements sur les niveaux de bruit certifiés des appareils, toutefois les informations de référence sont dans le certificat de limitation de nuisances officiel délivré par l’Etat d’immatriculation.

La Procédure de mise à jour :

a) La fourniture des données est volontaire.

b) Les constructeurs doivent soumettre les données aux Etats de conception des avions pour révision et approbation. L’Etat de conception soumet les données approuvées à la DGAC française dans son rôle de maintien de la base de données.

c) Les données fournies peuvent être liées à des nouveaux modèles, des modifications dans la définition de type, et/ou des suppléments au certificat de type.

d) L’Etat de conception applique des procédures internes pour fournir des mises à jour qui dépendent des ressources disponibles dédiées à cette tache.

e) Le groupe de travail « Bruit des aéronefs » du Comité de la protection de l’environnement en aviation (CAEP) de l’OACI passera en revue les mises à jour de la base de données lors des réunions du groupe en vue de vérifier la cohérence du format des données (e.g., cohérence dans le format des désignations des avions et des moteurs). Il est de la responsabilité de l’Etat de conception qui a fourni les données à la DGAC française de vérifier si les niveaux de bruit des appareils dans la base sont corrects. Les mises à jour de la base de données sont publiées sur le site internet de l’OACI (lien vers le site de la DGAC) après approbation du groupe de travail.